Prévention et hygiène dentaire

Certains médecins dentistes insistent que la nécessité de prendre des mesures préventives afin de diminuer le risque d’endommager les dents et la bouche en général du patient.
Cette prévention sera basée sur trois axes :
1-Le brossage des dents
2-Les outils indispensables pour un brossage complet
3-La mauvaise haleine et l’hygiène buccodentaire

Le brossage des dents

Il faut se brosser les dents au moins 2 fois par jour pendant 2 minutes tout en choisissant une brosse à dents ajustée pour atteindre les zones difficiles, la changer tous les 2 / 3 mois ou encore mieux utiliser une brosse électrique à pile.
Il faut aussi accorder une importance au choix du dentifrice en fonction de l’âge et des besoins de chaque individu.
Et pour bien achever son brossage il faut s’équiper d’une soie dentaire ( idéalement un fil de 45cm) pour nettoyer les espaces interdentaires.

Le rince-bouche

Certains peuvent être utilisés de manière ponctuelle ou quotidiennement pour améliorer l’haleine et compléter le brossage. Quoique, si on a une blessure on peut utiliser un rince-bouche antiseptique. Cependant, il est déconseillé d’utiliser un rince-bouche contenant l’alcool pour éviter de desséchement.
un bain de bouche riche en fluorure ou avec de la chlorhexidine (concentration inférieure à 0,1%) est favorable pour avoir une bonne hygiène.

La mauvaise haleine et l’hygiène buccodentaire

Les causes de la mauvaise haleine:
La présence de bactéries sur les dents, sur les muqueuses ou sur le dessus de la langue
L’accumulation de plaque dentaire, la gingivite ou la parodontite
Des prothèses mal entretenues (accumulations alimentaires)
Une mauvaise hygiène buccodentaire (résidus alimentaires qui stagnent entre les dents)
Les maladies parodontales
L’ingestion de certains aliments (épices, ail, oignons)
Une quantité de salive peu abondante
La présence de carie
La consommation de tabac
La présence d’abcès dentaires, d’aphtes, d’ulcérations, de candidoses ou de cancer buccal
Les variations hormonales lors d’une grossesse qui sont responsables des gingivites ou des reflux acides
Les sinusites ou les amygdalites chroniques
Respiration par la bouche
Obstruction nasale avec développement de germes dans les sécrétions
Certaines pathologies comme le diabète et l’hypoglycémie
Les pathologies gastro-intestinales, hépatiques, rénales ou pulmonaires
Le stress

Quels sont les traitements possibles de la mauvaise haleine (halitose)?

Idéalement, une bonne hygiène buccodentaire est une solution pour se débarrasser de la mauvaise haleine, cependant, voilà comment faire pour garder l’haleine fraiche :
Un nettoyage approfondi avec la brosse, la soie dentaire et la brossette.
Dégagement du nez et sinus.
Rinçage régulier de la bouche.
Stimulation du flux de salives en mangeant des aliments riches en fibres.
Hydratation du corps pour éliminer les bactéries.
Diminution de consommation d’alcool et de café.
Bien nettoyer vos prothèses si vous en avez.